Expocert

lundi 6 février 2012

Une année 2011 record pour Reims Événements

Eric Quénard  a souligné l'efficacité
Après une belle année 2011, 2012 s'annonce compliquée pour Reims Événements, entre les tractations avec GL Events et une économie morose.
TOUT va bien dans le meilleur des mondes : c'est le message passé par le président de Reims Événements, Eric Quénard, et la maire de Reims, Adeline Hazan, jeudi soir, lors des vœux de la Saem qui gère le centre des congrès et le parc des expos. C'est vrai que les chiffres d'affaires des deux structures ont battu des records en 2011, « Reims étant devenue une destination dynamique, étonnante et attractive », a lancé Eric Quénard.
source article : http://www.lunion.presse.fr/article/marne/une-annee-2011-record-pour-reims-evenements-le-bis-repetita-sannonce-complique
De très bons résultats qui vont de pair avec l'affluence des touristes, déjà constatée, grâce au tramway mais surtout au 800e anniversaire de la cathédrale.
Pourtant, quand on l'interroge sur le départ du directeur Claude Fath, le président et 1er adjoint évite de répondre directement. « Les résultats ne dépendent pas d'une personne, mais d'une équipe. La nouvelle impulsion donnée depuis 2009 porte ses fruits. Pour cela, le président et le directeur doivent être en parfaite harmonie. » On en déduit que ce n'était plus le cas entre Eric Quénard et Claude Fath. Qui a été écarté mais pas encore remplacé. Reims Événements, conquérant il y a un an, n'a pas été retenu pour le Millesium d'Epernay et s'est retiré de la course à la gestion du Capitole de Châlons. Quand on sait que la Ville étudie la venue de GL Events, en lieu et place de la Saem, faut-il en déduire que Reims Événements va bientôt disparaître ? « Les contacts se poursuivent avec GL Events, mais nous serons vigilants : sur l'emploi (NDLR : il y a 40 salariés à Reims Événements), et sur nos partenaires habituels et locaux (traiteurs, hôteliers, etc.) », a expliqué Adeline Hazan.
L'intérêt de la venue du leader mondial de l'événementiel, c'est qu'il peut « apporter des salons qu'il fait tourner dans le monde entier ». Eric Quénard parlera toutefois d'une « prudence de Sioux » dans cette affaire, car la délégation de service publique court pendant encore 7 ans pour le parc des expos, et sur 14 ans pour le centre des congrès. Comment, juridiquement, remplacer la Saem par GL Events sans fausser la concurrence ? 2012 sera donc une année test pour Reims Événements, puisqu'on sera dans un contexte économique très difficile, comme l'ont souligné la maire et le président. Eric Quénard a placé cette année sous le signe du triple « I » : incertitudes, innovation et implication. Pour un triple ban lors des vœux 2013 ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues

BLOG FOIRES SALONS CONGRES

BLOG FOIRES SALONS CONGRES
SALON CONGRES EVENEMENTS PARC EXPOSITIONS