Expocert

mercredi 15 février 2012

L'hôtel Mercure ne gère plus le centre de congrès. Congrès et expositions de Bordeaux le prend en charge.

Il en était question, c'est confirmé, même signé. Le 1er juillet prochain, Congrès et expositions de Bordeaux (CEB) prendra en charge le centre de congrès de la cité mondiale, quai des Chartrons. À 500 mètres du Hangar 14 qu'il exploite déjà.
Propriété du groupe bancaire CIC, ce centre de congrès est actuellement géré par l'Hôtel Mercure (groupe Accor depuis 2003), qui le chapeaute sur le plan architectural. Un établissement ouvert il y a 20 ans au sein de ce qui devait être la « cité mondiale du vin » et qui est devenue tout simplement « mondiale », les activités viticoles refusant ici de prendre racine. source : http://www.sudouest.fr/2012/02/14/passage-de-relais-a-la-cite-632795-2780.php

Pas concurrents, complémentaires Pour Congrès et Expositions de Bordeaux, cette prise en main est une belle affaire. Figurant dans le « Top ten » des grands organisateurs d'événements, salons et congrès en France, CEB va gonfler sa palette d'offres. Il ne proposera plus seulement le Parc des expos, le Palais des congrès de Bordeaux Lac, le Hangar 14 mais aussi maintenant le Centre des congrès de la cité mondiale.
Un acte dans le droit fil des efforts voulus par Bernard Séverin, le nouveau président de CEB, qui veut conforter « encore plus » la place de Bordeaux dans le monde du tourisme d'affaire.
« Avec, dit-il, une meilleure synergie avec tous ceux qui interviennent dans le même créneau. Nous ne sommes pas concurrents mais complémentaires. » Aussi, CEB et la CCI de Bordeaux viennent-ils de décider de se rapprocher pour « mieux vendre » l'espace congrès ouvert au sein du palais de la Bourse. Des liaisons plus étroites sont également envisagées avec le centre de congrès du Pin Galant à Mérignac. Unis pour gagner.
En sous-sol Une originalité : le centre des congrès est totalement en sous-sol (niveau -1). On y accède par la porte indépendante qui domine au milieu de la place centrale de la « cité » puis par des escaliers et escalators. Les lieux ont un peu vieilli au fil des ans mais sont superbement situés sur les bords de la Garonne, avec un arrêt tram à proximité immédiate et un parking souterrain public de 850 places.
Des installations exceptionnelles aussi. Un amphithéâtre de 300 places tout d'abord, une salle polyvalente de 1 300 mètres carrés ensuite et quatre salles de commission enfin. Ici, on peut organiser toutes sortes de séminaires, congrès, conventions et autres rencontres.
Avec de grands écarts possibles. De 20 à 1 200 personnes grâce notamment à l'espace Guyot (la salle polyvalente modulable) qui peut accueillir de très petites réceptions comme de très grandes, jusque de mini-salons et des expositions. Cette salle mixte peut également accueillir des dîners ou soirées de gala.
Au moins pour 9 ans L'hôtel Mercure Cité Mondiale est lié par bail au groupe CIC jusqu'au printemps. Congrès et expositions de Bordeaux prendra la relève début juillet. Il n'exploitera l'espace qu'à partir de septembre cependant, afin de permettre au propriétaire des lieux d'effectuer les travaux de rénovation nécessaires. Le but étant d'offrir aux congressistes un lieu « haut de gamme », tant sur le plan technique que sur le plan du confort.
Le passage de relais a été signé à la fin de la semaine dernière avec CIC, l'hôtel exploitant et CEB.
Pour Congrès et expositions de Bordeaux, ce ne sera pas un engagement provisoire mais de longue durée : le bail est signé pour 9 ans et sera renouvelable.
L'hôtel (96 chambres, un restaurant, des salons, un bar à vins…) ayant tout intérêt - sur le plan économique - à conserver des liens avec le centre des congrès et vice versa, Mercure et CEB ne travailleront non plus dos à dos mais « en parfaite intelligence ». L'un et l'autre ont signé une convention de partenariat.
Cet accord permettra à CEB de proposer aux organisateurs de congrès des produits « clés en main » (hébergement, restauration, salles de conférence) et d'utiliser, lorsque les organisateurs en feront la demande, le restaurant panoramique de l'hôtel. Un lieu magique situé au 7e étage avec vue panoramique sur l'ensemble du port de la Lune et d'une partie de la ville. 200 places assises et 300 mètres carrés de terrasse.
Des emplois en suspens Il ne resterait à ce jour qu'à régler le problème du personnel. Délaissant une partie de ses activités, l'hôtel n'aura plus nécessairement besoin de l'ensemble de ses employés. L'établissement emploie 36 personnes.
Congrès et expositions de Bordeaux aurait d'ores et déjà fait savoir à l'établissement hôtelier qu'il était prêt à embaucher les employés plus particulièrement chargés à ce jour des activités du centre de congrès et qui pourraient se trouver en sureffectif après ce transfert de gestion. Très peu d'emplois seraient cependant concernés. Pas plus d'une poignée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues

BLOG FOIRES SALONS CONGRES

BLOG FOIRES SALONS CONGRES
SALON CONGRES EVENEMENTS PARC EXPOSITIONS