Expocert

mercredi 23 octobre 2019

Projet d'extension du Parc Expo de Mulhouse

130 événements, 600 000 visiteurs, 15 000 nuitées… Le Parc-Expo est un équipement majeur de l’agglomération mulhousienne. Il renforce le rayonnement et l’attractivité du territoire en organisant plus de 130 événements, en accueillant environ 600 000 visiteurs par an, en générant 15 000 nuitées, en développant de nouveaux salons. Plus de 13 millions d’€ seront investis pour son extension.



Les élus de Mulhouse Alsace agglomération (M2a) ont adopté, en juin dernier en séance du conseil d’agglomération, le principe de l’extension, sur 3 000 m², du Parc-Expo. Coût global de cet investissement : 13,45 millions d’euros. « Le Parc-Expo est une des portes d’entrée sur le territoire. Le projet d’agrandissement du parc est donc cohérent dans la stratégie de développement de M2a », explique Fabian Jordan, président de Mulhouse Alsace agglomération.



Un parc devenu trop petit
Le parc, inauguré en 1996, est devenu trop petit, d’abord par rapport aux structures concurrentes qui existent en Alsace (Colmar ou Strasbourg qui ont également des projets d’agrandissement), mais surtout par rapport au nombre de manifestations qui pourraient s’y tenir. Laurent Grain, directeur du Parc, rappelle aussi en quelques chiffres que « le Parc-Expo accueille actuellement 130 manifestations. Mais il refuse bien des salons ou congrès. Rien que pour l’année 2019, le Parc-Expo a refusé la venue d’un parc de loisirs gonflable, le concours de la fonction publique, le congrès de la Banque populaire, des concerts. Nous pourrions accueillir une trentaine de manifestations supplémentaires », calcule Laurent Grain qui imagine un salon de l’emploi, une course de drones, un concours équestre, un salon du bio. Or 30 manifestations, cela représente 120 000 visiteurs et 4 000 nuitées supplémentaires… et huit millions d’euros injectés dans l’économie locale. En résumé, expliquent les promoteurs du projet : « Un euro investi dans la construction de la surface d’exposition couverte générera un euro de retombée chaque année d’utilisation du bâtiment. »

Des travaux jusqu’en 2027 et un projet d’hôtel
Les partenaires du Parc-Expo au sein de la SAEML (la société d’exploitation du parc), c’est-à-dire M2a, qui est l’actionnaire principal de la SAEML, la Chambre de Commerce et d’Industrie (le deuxième actionnaire en termes d’importance), mais aussi la Ville de Mulhouse (propriétaire des locaux) se sont mis autour de la table pour que le projet d’extension aboutisse. Le financement passera par l’augmentation du capital de la SAEML : 2,5 millions d’euros apportés par M2a, un million d’euros par la CCI, 850 000 € par la Ville de Mulhouse. À ceci va s’ajouter une subvention de 1,260 million d’euros par M2a qui assure aussi pour 240 000 € le financement des études préalables. C’est le Parc-Expo qui va porter une grande partie du financement à travers un emprunt de 4,5 à 5 millions d’euros. D’autres financements seront nécessaires et des aides ont été sollicitées auprès du conseil départemental et de la Région Grand Est pour un montant de 2,4 à 2,9 millions d’euros. 380 000 € viendront d’investisseurs privés ou institutionnels. Les investisseurs privés seront d’ailleurs à la manœuvre pour la construction d’un hôtel à l’entrée du Parc-Expo.
Le concours d’architectes doit être lancé et les travaux pourraient démarrer en début d’année prochaine. Plusieurs phases vont se succéder jusqu’en 2027. Une première phase, entre 2019 et 2022, va concerner l’aménagement du parking Aléos et la construction de la nouvelle Halle 3000 Nord. Une deuxième phase, prévue pour 2023-2024, va être consacrée à la rénovation des 10 000 m2 de halls. Les anciens toits vont être refaits, un rafraîchissement va être intégré, une isolation va être réalisée ainsi que des installations solaires dans un esprit de développement durable.

Un chantier… nécessairement long
Le temps de réalisation de ces travaux peut paraître long, « mais les travaux devront être morcelés, notamment on ne pourra pas faire de travaux pendant les manifestations », explique Laurent Grain. L’Espace congrès (des gradins conçus pour accueillir entre 400 et 1 000 personnes) est programmé à plus long terme… 2026 ou 2027.
D’ici là, le projet d’échangeur de la Mertzau sera peut-être réalisé. Cet échangeur, qui est à l’étude depuis plusieurs décennies, desservira directement le Parc-Expo, à partir de l’A 36 ou à partir de la RD 430. Le Parc-Expo sera alors directement desservi par une rue de la Mertzau rénovée. La Ville de Mulhouse a déjà budgété trois millions d’euros pour ces travaux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues

BLOG FOIRES SALONS CONGRES

BLOG FOIRES SALONS CONGRES
SALON CONGRES EVENEMENTS PARC EXPOSITIONS