Expocert

jeudi 1 août 2013

STRASBOURG : Le nouveau Parc des expositions

La communauté urbaine de Strasbourg (CUS) a présélectionné le cabinet de l’architecte autrichien installé à Paris Dietmar Feichtinger pour concevoir le nouveau Parc des expositions (PEX) de Strasbourg.
Le nouveau PEX s’inscrit dans un ensemble de projets qui renouvellent le quartier du Wacken.  Photo archives DNALe choix du jury (parmi cinq candidats eux-mêmes retenus parmi 98 réponses à l’appel à projets) sera soumis à l’approbation du conseil de CUS vendredi 12 juillet.
Le cabinet retenu a également déjà dessiné les plans de la piscine de la Kibitzenau, en cours de rénovation.
Le futur PEX sera connecté à l’extension du Palais de la musique et des congrès et enjambera, via une passerelle, l’avenue Herrenschmidt, dans le quartier du Wacken/Tivoli.

Il comptera quatre halls dont deux de prestige pour un total de 30 000 m2 de surface d’exposition (50 000 m2 de surface hors œuvre nette) et 1 900 places de parking. L’ensemble aura 75 % de surfaces vitrées.
Les halls seront au niveau R + 2, construits au-dessus de deux étages de parking.
L’investissement est de l’ordre de 180 millions d’euros TTC pris en charge par la Communauté urbaine qui entend se positionner dans le créneau des congrès, foires, salons, concours, rencontres scientifiques, conférences et sommets internationaux de rang européen voire mondial.

Lancement des travaux à l’été 2015

« C’est un pari économique majeur », explique Jacques Bigot, le président socialiste de la CUS, qui rappelle que les activités foires et salons injectent plus de cent millions d’euros dans l’économie locale chaque année. « En moyenne, un congressiste dépense 200 euros par jour. Ce chiffre atteint 350 à 400 euros par jour quand il s’agit d’un congressiste international. »
Le projet de PEX, dont la localisation est approuvée par les milieux économiques, à proximité du centre-ville, fait l’objet d’un intense débat entre la majorité et l’opposition. L’ancienne municipalité conteste le projet actuel. Elle avait projeté de déplacer et reconstruire le PEX à côté du Zénith, à Eckbolsheim. Il faudra désormais un an pour affiner le projet de Dietmar Feichtinger.

Un barreau routier entre l’A350 et la rue Fritz-Kieffer

Ensuite débutera la phase de consultation des entreprises pour arriver à un lancement des travaux à l’été 2015. Le projet comporte aussi la réalisation d’un barreau routier entre l’A350 et la rue Fritz-Kieffer.
Le calendrier présenté par la collectivité fait donc état d’un début des travaux du PEX nouveau à l’été 2015 pour une livraison des premiers halls en 2017. C’est-à-dire, si tout se passe comme prévu, au moment des premières livraisons des premiers lots du quartier d’affaires Wacken, situé à quelques hectomètres de là.
L’actuel Parc des expositions sera détruit et laissera la place à ce quartier d’affaires comptant également des logements. D’ailleurs, les travaux de démolition de la patinoire débuteront cet automne, après la Foire européenne.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues

BLOG FOIRES SALONS CONGRES

BLOG FOIRES SALONS CONGRES
SALON CONGRES EVENEMENTS PARC EXPOSITIONS